L’enseignement et la levée de la mesure de grève dans le secteur pétrolier Sud-Est focalisent l’actualité des certains quotidiens parus jeudi à Kinshasa

0
725

Enseignement : Le gouvernement et les services concernés enjoints de trouver des solutions aux problèmes des enseignants, écrit l’Agence Congolaise de Presse (ACP) à sa «Une». C’est l’ordre donné par le chef de l’Etat de trouver des solutions aux problèmes soulevés par les enseignants de la RDC, après les échanges mardi à la Cité de l’Union Africaine entre une délégation mixte composée des représentants du gouvernement, du Service de contrôle et de  paie des enseignants (SECOPE), et de l’Intersyndicale des enseignants du Congo.

Selon le ministre d’Etat Willy Bakonga cité par la presse officielle, les échanges avec le chef de l’Etat étaient axés sur des questions relatives aux fichiers de nouvelles unités, à la retraite, à la transposition des grades et la mutuelle de santé des enseignants. «Une autre question importante qui a soulevé d’intenses discussions est celle relative à la paie des enseignants, étant donné qu’il existe des enseignants qui jusque-là sont impayés (environ 132 mille), pourtant figurant dans des fichiers». A ce propos, des instructions strictes du chef de l’Etat ont été données pour trouver des solutions.

L’Intersyndicale des enseignants a insisté sur la poursuite de l’enquête qui a été ordonnée par le Conseil des ministres sur la problématique du SECOPE à l’issue de laquelle les enseignants nouvelles unités devraient réellement être pris en charge.

Le média public annonce également la levée mercredi de la mesure de grève décrétée par les opérateurs du secteur pétrolier de la zone Sud-Est, à l’issue des tractations avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Forum des As planche sur la décision du vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde sur le dédoublement de l’AFDC-A. Selon le quotidien, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde a tranché en faveur de Modeste Bahati Lukwebo dans le conflit de dédoublement de la plateforme politique l’AFDC-A.

Dans une correspondance datée de mercredi 12 août, adressée au président national intérimaire de l’AFDC-A, Placide Mutabunga Rugina, le VPM Gilbert Kankonde se fait fort de rappeler que la loi interdit le dédoublement des partis politiques.

Selon le confrère, le patron de la Territoriale ne s’arrête pas là. Il appelle toutes les parties à s’y conformer. « J’en appelle donc à toutes les parties concernées par ce litige au respect des correspondances susmentionnées et cela conformément à la loi n°04/002 du 15 mars 2004, spécialement à son article 7 qui interdit le dédoublement des partis politiques en République Démocratique du Congo », insiste Gilbert Kankonde. « Bien plus, la loi sus-évoquée dans son esprit et sa lettre constitue le fondement du fonctionnement de tous les partis politiques dans notre pays et ne doit souffrir d’aucune obstruction dans son application « .

Ainsi, par cette lettre, le Vice-Premier ministre de l’Intérieur reconnait le sénateur Modeste Bahati Lukwebo comme le seul Président National statutaire du regroupement politique AFDC-A et met fin au conflit de leadership. La décision de Gilbert Kankonde tombe après que la Cour constitutionnelle se soit déclarée incompétente pour juger de ce litige, conclut le journal.

Il sied de rappeler que, dans ses arrêts rendus le 17 juin dernier, la Cour constitutionnelle s’était déclarée incompétente pour constater, d’une part, l’inconstitutionnalité de la décision de la Commission politique, Administrative et Juridique de l’Assemblée nationale, confiant la supervision du groupe parlementaire de l’AFDC-A à des députés nationaux dissidents, non reconnus par les textes légaux comme sociétaires et non signataires du Protocole d’Accord du 17 mars 2018 portant création du Regroupement politique ADFC-A et la tentative de dédoublement du Regroupement politique AFDC-A ainsi que le départ délibéré des mêmes députés dissidents, impliquant en conséquence la perte des mandats parlementaires leur confiés au nom du Regroupement politique AFDC-A, d’autre part, révèle Forum des As. ACP/