Les participants à l’atelier d’analyse de l’impact de la Covid-19 sur l’agriculture familiale appellent à compter  sur la production interne

0
377

Kinshasa, 13 août 2020 (ACP).- Les participants à l’atelier d’analyse de l’impact de la Covid-19 sur l’agriculture familiale ont proposé au gouvernement mardi à la clôture dudit atelier de compter exclusivement sur la production interne en lieu et place d’être à la merci des importations.

Ils ont fait savoir également que Les Etats qui ont mis en place des politiques nationales promouvant l’agriculture familiale, s’en sortent mieux, en termes de sécurité alimentaire et nutritionnelle par rapport à ceux qui ont développé l’agriculture de « business » tournée vers l’exportation.

Les participants, tout en félicitant le gouvernement pour avoir pris des mesures courageuses à travers divers programmes pour atténuer l’impact de la Covid-19, ils ont déploré la faible prise en compte des producteurs familiaux dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de ces différents projets.

Ils ont demandé aux communautés d’apprendre à vivre avec la pandémie de la Covid-19, qui selon eux, ne sera pas éradiquée de sitôt, car estiment-ils, il est prévisible que les conséquences sur la souveraineté alimentaire soient plus dramatiques, si des mesures impliquant davantage les agriculteurs et producteurs familiaux ne sont pas prises et mises efficacement en œuvre à court, moyen et long terme.

Ils ont émis le vœu de voir la RDC  disposer d’un plan décennal de l’agriculture familiale (2019-2028) tel que décrété par les Nations Unies.

En termes d’engagements à l’endroit du gouvernement, les participants ont demandé le lancement et la mise en œuvre du Plan d’Action Global de la DNUAF, à travers un processus multi-acteurs, participatif et inclusif d’élaboration, d’adoption en RDC, comme réponse à la crise alimentaire générée par la Covid-19 et au manque de résilience des systèmes agricoles congolais basés sur l’Agriculture familiale.

Ils ont sollicité l’implication effective des organisations professionnelles des producteurs agricoles familiaux dans les organes de gestion, la mise en œuvre et l’évaluation de tous les programmes en cours, et ceux en élaboration d’atténuation de l’impact de la Covid-19.

Ils appellent à La mise en place des programmes durables et à long terme de lutte contre la pandémie et l’atténuation de ses impacts en intégrant les organisations professionnelles des producteurs agricoles familiaux dans leur conception, la mise en œuvre et leur suivi évaluation.

Aux organisations professionnelles des producteurs agricoles familiaux, les participants à l’atelier proposent  le renforcement des activités d’éducation autour des comportements et attitudes de prévention et de lutte contre la pandémie de la Covid-19, à travers la mise en place d’une cellule d’éducation autour des pandémies et autres maladies qui frappent les producteurs agricoles. Ainsi que le renforcement  des capacités des producteurs agricoles pour leur professionnalisation.

Les sept piliers du plan d’action national de l’agriculture familiale

Pour les participants à l’atelier d’analyse de l’impact de la Covid-19 sur l’agriculture familiale, le plan d’action national de l’agriculture familiale à mettre en œuvre dans le cadre de la DNUAF 2018-2029 devra s’articuler autour des 07 (sept) à savoir, mettre en place un environnement politique favorable au renforcement de l’agriculture familiale; améliorer l’inclusion socio-économique, la résilience et le bien-être des communautés et des ménages ruraux ; Promouvoir la durabilité de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche; renforcer la multifonctionnalité des agriculteurs familiaux et leur capacité à promouvoir l’atténuation du changement climatique et les systèmes alimentaires qui préservent la biodiversité; renforcer les organisations agricoles familiales et leur capacité à créer du savoir et à fournir des services inclusifs en zone rurale; soutenir les jeunes et assurer la pérennité générationnelle de l’agriculture familiale ainsi que promouvoir l’équité des sexes dans l’agriculture familiale et le rôle de leadership des femmes et des jeunes du milieu rural. ACP/ODM/Fmb/NKV