Campagne de sensibilisation des élèves au respect des gestes barrières dans les milieux scolaires

0
493

Kinshasa, 14 août 2020 (ACP).- L’équipe sensibilisatrice de l’Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (ACOFEPE), accompagnée de deux corps médecins, a poursuivi, vendredi, sa deuxième phase de sensibilisation axée sur le rappel des gestes barrières en faveur des élèves de l’Institut St Antoine, une école conventionnée catholique, située dans la commune de Bumbu. 

Pour Nadine Mabeka, chargée des finances de l’ACOFEP, cette campagne de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de programme en milieu scolaire des communes urbano-rurales de la capitale congolaise en vue d’apporter aux élèves finalistes des kits de protection contre la COVID-19.

Ces kits contiennent entre autres, un robinet mobile, des cache-nez, des gels hydroalcooliques, des désinfectants et un thermoflash afin de permettre aux bénéficiaires d’appliquer scrupuleusement les gestes barrières, a-t-elle dit.

De son côté le directeur des études de cette école, Mwanza Kiala, qui a accueilli l’équipe des sensibilisateurs, l’ACOFEP est la première structure de la place qui vient nous aider en cette période où la RD Congo et le monde entier sont frappés par la pandémie de la COVID-19.

Le  coronavirus se transmet notamment par des gouttelettes de salive, a martelé, Dr Zena Vita, l’un des médecins sensibilisateurs, avant d’interpeller l’assistance à ne pas partager leurs masques ni avec les membres de leurs familles voir même les camarades de classe. 

Il faut noter que cette campagne de sensibilisation  bénéficie de l’appui technique d’INTERNEWS, sur financement de « Paul G. Allen Foundation » et de la délégation générale de Wallonie-Bruxelles.

Auparavant, cette même équipe avait  sensibilisé jeudi les élèves de l’Institut Bikanga, situé dans la commune de Kinseso. ACP/Fng/nig/JFM