Feu Martin Ekanda fut une graine plantée dans la bonne terre, selon Mme Mpinga Mwakana

0
295

Kinshasa, 14 août 2020 (ACP).- Feu Martin Ekanda Onyangunga, promoteur de l’Institut supérieur de l’Informatique, programmation et Analyse(ISIPA) fut une graine plantée dans la bonne terre qui a produit beaucoup de fruits sur le plan scientifique, écrit Mme Juliette Mpinga Mwakana dans un témoignage parvenu jeudi à l’ACP.

Dans son texte rédigé depuis les Etats-Unis d’Amérique à l’occasion des obsèques de l’illustre disparu, Mme Mpinga note que le succès récolté par Martin Ekanda en assurant la promotion de l’informatique en RDC, est une grande victoire pour les personnes handicapées.

Juliette Mpinga Mwakana souhaite que l’œuvre de l’illustre disparu soit pérennisée à jamais au profit de la jeunesse congolaise. « C’est donc un modèle à suivre par la jeunesse congolaise pour l’émergence d’un pays créateur d’emplois », écrit-elle, tout en exprimant sa compassion envers la famille biologique de Ekanda, particulièrement à l’endroit de la veuve Ruffine Ekanda.

Pour elle, l’initiative de feu Martin Ekanda, l’un des pionniers des formateurs en informatique en RDC, a servi d’inspiration à d’autres personnes handicapées. C’est à ce titre, a-t-elle dit, que la Fondation Maman Mobutu d’heureuse mémoire n’avait pas lésiné sur les moyens pour aider le couple Ekanda en vue de décoller avec l’ISIPA qu’elle a personnellement inauguré les premières installations dans la commune de Lingwala, en sa qualité de présidente du comité permanent de cette ASBL.

Martin Ekanda, rappelle-t-on, est décédé le 23 juillet dernier à Kinshasa, des suites d’une maladie. Sa disparition a provoqué un choc à tous ceux qui ont connu cet entrepreneur pétri de sens managérial en informatique. ACP/nig