Hommages du ministre de l’ESU au fondateur de l’ISIPA Martin Ekanda

0
796

Kinshasa, 14 août 2020 (ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka Losendjola, a rendu ses derniers hommages, jeudi, au  fondateur et président directeur de l’Institut supérieur d’informatique, de programmation et d’analyse (ISIPA), au cours des obsèques organisées dans l’enceinte du campus de l’ISIPA/Lingwala, à Kinshasa.

Pour le ministre Thomas Luhaka, Martin Ekanda était une « personnalité extraordinaire dont la vie parmi nous, près d’un demi-siècle durant, a été l’expression sans faille d’une marche inlassable sur la voie du savoir, du devoir et d’une inébranlable foi en lui-même, au-delà de toutes les limites conjoncturelles possibles et imaginables ».

Il le considère comme « un modèle d’enseignant et de dirigeant académique qui a appris à sa communauté, que faire cours est plus qu’un devoir. C’est un art ».

L’illustre disparu, a dit le ministre de l’ESU, nous a appris que les professeurs doivent maîtriser cet art pour amener les étudiants à cultiver en eux la faculté de penser de façon créatrice, de programmer des projets, d’analyser des choses, de bien juger les réalités, d’en tirer les déductions et d’en assumer les exigences de la vie.

Outre le ministre de l’ESU, le président d’Association des universités privées agréées(AUPA), le Pr Oscar Nsaman-O-Lutu, le comité de gestion de l’ISIPA ainsi que les représentants des étudiants et des associations des personnes handicapées, ont fait des éloges et des témoignages éloquents sur l’illustre disparu pour de nombreux services rendus à l’université  congolaise et à la nation tout entière.

Né le 18 décembre 1949 à Sankuru, Martin Ekanda était  porteur d’un certificat de la faculté polytechnique de l’Université de Kinshasa après une formation suivie de 1969 à 1970, et aussi détenteur d’un diplôme d’ingénieur concepteur à l’IBM/Belgique center éducation en 1973, d’un diplôme d’ingénieur en informatique et d’une licence en informatique appliquée à l’Université libre de Bruxelles en 1975.

La même année, il créa l’ISIPA qui, au fil des années va s’étendre sur la ville de Kinshasa, avec cinq sites, et dans le Kongo central.

L’illustre disparu fut président de la Fédération congolaise des personnes handicapées (FECOPEHA) et de la Ligue congolaise pour la défense de droit des personnes handicapées et invalides.

Il a été aussi membre de la Commission économique sociale et culturelle de l’Union africaine (ECOSSOC), conseiller principal chargé de l’informatique à la chancellerie nationale, ambassadeur de la paix UNESCO, président de l’ordre des informaticiens du Congo(OICO) etc.

Martin Ekanda a été auteur de plusieurs publications en informatique particulièrement dans le domaine de télématique et a appartenu à plusieurs sociétés savantes dans le monde. ACP/nig