La République de Cuba disposée à coopérer avec la RDC dans plusieurs domaines

0
168

Kinshasa,  14 aout 2020 (ACP).- La République de Cuba est disposée à développer avec la RDC une coopération  basée sur l’échange d’expériences dans les domaines des soins de santé, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique ainsi que de la formation médicale qui seront bénéfiques pour les deux peuples, a déclaré vendredi l’ambassadrice de ce pays à Kinshasa, Eva Yelina Silva, lors d’une interview exclusive accordée à l’ACP.

La RDC, a-t-elle affirmé, est un pays avec un potentiel énorme  et compte de nombreux professionnels de la science capables de mettre leurs connaissances au service de la protection de la santé et de la vie de leurs compatriotes.

Mme Eva Yelina Silva a salué un récent échange par visioconférence entre des experts de l’Université de Lubumbashi et du Centre de Génie Génétique et de Biotechnologie de Cuba (CIGB) portant sur les progrès de la lutte contre la pandémie de COVID-19. « C’est un signe que des actions peuvent être promues pour le bien de la science et de la santé », a-t-elle soutenu.

Cuba est une île d’Amérique latine qui compte un peu plus de 11 millions d’habitants. Le taux d’habitants par médecin est de 116, soit 86,6 % de médecins pour 10.000 habitants. Ces chiffres placent ce pays parmi ceux qui ont de meilleurs indicateurs de santé au monde et qui sont en mesure de contribuer à relever les indicateurs de santé d’autres nations qui demandent une coopération en la matière.

« L’expérience cubaine en formation médicale est très large et se distingue particulièrement par l’apport de connaissances théoriques et pratiques à l’étudiant de la première en dernière  année », a indiqué l’ambassadrice de Cuba en RDC.

« Ils reçoivent un enseignement simultanément à l’hôpital et dans les cabinets médicaux de première ligne, ce qui permet une préparation théorique-pratique très solide, en plus du fait que des médecins reconnus et hautement qualifiés participent au processus de formation des enseignants qui en même temps dirigent des équipes de soins aux patients hospitalisés ou communautaires », a-t-elle précisé.

Cette formation permet à Cuba d’avoir un personnel médical correctement qualifié et prêt à fournir des soins médicaux à une personne, quel que soit le lieu ou les conditions les plus difficiles qui peuvent exister. « C’est pourquoi des médecins cubains se rendent dans les endroits les plus complexes de leur pays et voyagent dans n’importe quelle partie du monde pour fournir des services et partager leur expérience professionnelle », a expliqué la diplomate cubaine.

Dans le domaine de la formation médicale, Cuba dont la qualité du système de santé est reconnue par l’OMS, reçoit des boursiers de nombreux pays du monde, parmi lesquels il offre cette possibilité gratuitement dans diverses facultés et hôpitaux du pays.

Cuba a réussi à contenir la pandémie de COVID-19

Cuba, comme presque toutes les nations du monde, n’est pas épargnée par la nouvelle pandémie de coronavirus (SRAS-COV-2), une maladie respiratoire infectieuse qui a causé des ravages pour la santé et les économies, des souffrances et des pertes en vies humaines.

Selon l’ambassadrice de Cuba en RDC, les premiers cas de COVID-19 dans son pays ont été signalés le 11 mars, et le premier décès le 18 mars. Au 12 août, le cumul est de 3.128 cas positifs détectés, dont près de 70% sont asymptomatiques et 2.504 sont complètement guéris. 571 patients sont hospitalisés car suspectés d’avoir la maladie. 88 personnes sont décédées. Ce chiffre place Cuba parmi les pays de la région d’Amérique latine avec le plus faible taux de mortalité dû à la maladie.

La diplomate cubaine explique que ce résultat a été influencé par la priorité politique de la protection de la santé et de la vie de la population, ainsi que par les atouts du système de santé publique de l’île et le développement scientifique et technologique réalisé. Le diagnostic précoce de la maladie, les actions appropriées et les protocoles de traitement utilisés ont été décisifs à cet égard. ACP/Tambwe