L’AIMF saisie des revendications des  commerçantes à la frontière RDC-Rwanda

0
112

Bukavu, 14 août 2020 (ACP).- Les Femmes exerçant le petit commerce au poste frontalier de la Ruzizi à Bukavu entre la RDC et le RWANDA dénoncent l’instabilité  du taux de change  du franc congolais par rapport au dollar américain, des tracasseries administratives, de la concurrence déloyale et  la surtaxassions qui ne favorisent pas le  développement  du bon climat des affaires.

 Dans un document de plaidoyer  de déposer  à l’Association Internationale des Maires des pays francophones dans la région des grands Lacs, la représentante de ces femmes, Armelle Katembera,  souhaite voir les autorités urbaines agir de manière à faire régner l’ordre sur tous les plans aux différents postes frontières et marchés surtout entre la RDC et Le RWANDA.

Le Président de L’AIMF, le maire de Bukavu, le pasteur Meshac BILUBI a fait savoir que les préoccupations de ces vendeuses sont fondées et les pistes de solution seront  examinées lors de la prochaine conférence des maires francophones dans la région des Grands Lacs. ACP/FNG/NIG/JFM