L’inspecteur général des finances déplore la mauvaise gestion des fonds destinés à la Covid-19

0
151

Kinshasa, 14  août 2020 (ACP).- L’inspecteur général des finances,  Jules Alingete, a déploré  la mauvaise gestion des fonds publics destinés à la prise en charge de la riposte sanitaire de la Covid-19, au cours d’une conférence de presse  qu’il a animé jeudi, précisant que ce constat découle des enquêtes menées par l’Inspection générale des finances (IGF).

Il a affirmé avoir transmis le dossier à la justice et que l’interpellation des personnes impliquées pourrait intervenir dans les prochains jours.

« L’Inspection générale des Finances a trouvé des faits d’une mauvaise gestion caractérisée. Et nous avions déjà saisi la justice du pays auprès de qui nous avions transféré les dossiers pour une prise en charge. Nous espérons que dans les prochains jours, la justice de notre pays pourra interpeller les personnes impliquées dans ce cette  mauvaise gestion constatée et déplorée », a déclaré l’inspecteur général.

Pour l’inspecteur général des finances, deux autres missions parallèles sont en cours, à savoir  celle liée à l’encadrement des dépenses de la République et celle axée sur le rapatriement des devises issues notamment de la vente des produits miniers à l’étranger. Il a affirmé que toutes ces enquêtes s’inscrivent  dans le cadre des missions assignées à son service qui consistent à arrêter la volatilité des deniers publics et permettre la maximisation des recettes pour le compte du trésor public.

Pour rappel, le gouvernement de la République a annoncé récemment avoir débloqué 27.000.000 (vingt-sept millions) USD pour la riposte depuis  son début de la pandémie de la covid-19.  ACP/Fng/Nig/JFM