Ituri : le vice-président du sénat plaide pour la constitution d’un front commun des Ituriens pour lutter contre les violences

0
203

Bunia, 15 août 2020 (ACP).- Le deuxième vice-président du sénat, le sénateur John Tibasima Mbongemu, plaide pour la constitution d’un front commun de tous les Ituriens pour lutter contre les violences qui frappent presque tous les cinq territoires, dans un message aux participants de la récente table-ronde de ressortissants du territoire d’Irumu.

«Constituons un front commun de tous les Ituriens pour lutter contre les difficultés qui nous assaillent, en premier lieu les violences qui frappent quasiment tous les cinq territoires de notre province. A ce propos, je vous exhorte à soutenir toutes les institutions de la République de la base au sommet, les forces de défense et de sécurité afin de bouter l’ennemi commun qui s’appelle insécurité hors de l’Ituri», a martelé cet élu des élus d’Irumu.

John Tibasima Mbongemu invite le peuple de cette jeune et prospère province à bannir la haine, le rejet de l’autre, la considération de sa seule communauté mais de plutôt cultiver l’amour, le respect de l’autre dans ses différences, la tolérance qui sont a-t-il dit les meilleurs moyens d’exclure la violence comme mode de règlement de problème qui surviennent au quotidien.

Pour décourager les adaptes de l’autodéfense, il demande aux uns et aux autres de se remettre à l’État congolais pour régler toutes les questions liées à l’insécurité avant d’encourager les forces vives, les confessions religieuses et autres couches sociales d’exiger l’Etat d’assumer pleinement son rôle régalien de sécurisation de personnes et de leurs biens ainsi que d’assurer une justice équitable.

S’agissant de la  table-ronde de ressortissants d’Irumu, le deuxième vice-président du sénat se félicite de la diversité des participants qui a-t-il fait savoir témoigne du fait que les filles et fils du territoire d’Irumu ont toujours vécu en symbiose et que le vouloir vivre collectif est un patrimoine et un acquis séculaire qu’ils tiennent absolument à présenter contre vents et marées.

Promettant de faire siennes les résolutions de ces assises John Tibasima Mbongemu rappelle ce qui unit au plus haut point les ressortissants d’Irumu notamment l’aspiration à la paix, à la sécurité de personnes et de leurs biens mais également l’ardeur au travail pour s’occuper des activités de base comme l’agriculture, l’élevage, la pêche et le commerce.

Il a profité de l’opportunité pour présenter ses condoléances et sa compassion à toutes les victimes directes et indirectes de la grave crise sécuritaire et humanitaire qui prévaut en province de l’Ituri en général et le territoire d’Irumu en particulier. ACP/CL/Awa