La Chine appelle la communauté internationale à rejeter l’ingérence hégémonique des Etats-Unis dans la coopération sur la 5G

0
278

Kinshasa, 15 août 2020(ACP).– La Chine a appelé la communauté internationale à rejeter l’ingérence hégémonique des Etats-Unis dans la coopération sur la 5G entre les autres pays et à maintenir un environnement commercial équitable, juste, ouvert et non discriminatoire, indiquent les agences internationales de presse reçues samedi à Kinshasa.

D’après ces médias, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a signé, avec le ministre slovène des Affaires étrangères, une déclaration conjointe sur la sécurité de la 5G lors de sa visite dans le pays. Avant cela, il avait également parlé en République tchèque des efforts conjoints pour construire un réseau propre.

Il est absurde que M. Pompeo, secrétaire d’Etat d’un pays entaché d’accusation de cyber vol, ait l’audace de proposer la construction d’un soi-disant « réseau propre« , a déclaré vendredi Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’un point de presse.

« Maintenant que le soi-disant ‘réseau propre’ semble être la formule préférée de M. Pompeo, peut-être devrait-il nous expliquer pourquoi l’ombre des Etats-Unis plane sur les activités de cyber espionnage, de PRISM à Equation Group en passant par ECHELON.

Pourquoi les autorités des services de renseignement américains surveillent-elles, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, les téléphones portables et les ordinateurs dans le monde entier, écoutant même les dirigeants des alliés des Etats-Unis depuis plus d’une décennie ? C’est apparemment le modus operandi d’un pays de hackers« , a indiqué M. Zhao.

La revendication américaine de « protéger la vie privée et les libertés individuelles des citoyens » n’est rien d’autre qu’un prétexte, a noté M. Zhao, ajoutant qu’en s’ingérant dans le déploiement du réseau 5G d’autres pays et en contraignant ouvertement leurs alliés à exclure Huawei, certains politiciens américains n’ont aucun scrupule à recourir au pouvoir de l’Etat tant que celui-ci peut empêcher les entreprises chinoises d’obtenir un avantage dans la 5G.

« Je crains que ce qu’ils ont en tête ne soit pas un ‘réseau propre’, mais un ‘réseau américain’, pas un ‘réseau 5G sécurisé’, mais un ‘réseau américain de surveillance’, pas la protection de la « vie privée et des libertés » des individus, mais la consolidation de ‘l’hégémonie numérique’« , selon le porte-parole.

« Nous sommes persuadés que le monde verra certains hommes politiques américains pour ce qu’ils sont vraiment, rejettera l’ingérence hégémonique des Etats-Unis dans la coopération du réseau 5G entre les autres pays et maintiendra un environnement commercial équitable, juste, ouvert et non discriminatoire« , a-t-il ajouté.

Selon M. Zhao, dans une ère de mondialisation, le développement du réseau 5G doit suivre le concept de consultation internationale, de contribution commune et d’avantages partagés, et la politisation des questions pertinentes et la création de cliques ne sont pas favorables au progrès du réseau 5G.

« De telles pratiques vont à l’encontre du principe de ‘concurrence équitable’ et des intérêts communs de la communauté internationale« , a indiqué M. Zhao. ACP/ZNG/CL/Awa