Le gouverneur Gentiny Ngobila opposé à la marche du PNEC pour la paix dans le Grand Kivu

0
267

Kinshasa, 15 août 2020 (ACP).- Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a refusé de prendre acte de la marche programmée pour le 29 août prochain par le Parti national pour la nouvelle énergie du Congo (PNEC), en faveur du retour de la paix dans le Grand Kivu, indique un document dudit parti parvenu samedi à l’ACP.

Le gouverneur Ngobila a motivé son refus notamment par le danger de la contamination  massive  à la Covid-19 : «Gentiny Ngobila ne saurait prendre acte de cette activité qui, au regard des restrictions édictées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités du pays, est susceptible d’entraîner une contamination massive à la COVID-19», précise le document.

Pour le président du PNEC, Michel Mwika, la marche doit être    maintenue, conformément à l’article 26 de la Constitution qui stipule que « la liberté de manifestation est garantie », et que le retour de la paix dans le Grand Kivu est prioritaire.

Il sied de rappeler que c’est depuis le 09 août 2020 que cette organisation politique a informé le public de l’organisation de sa marche pacifique pour sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur l’urgence et la nécessité de travailler de concert en vue de mettre fin aux massacres et à l’insécurité récurrente dans le Grand Kivu depuis plus de deux décennies. ACP/ZN/CL/Awa