Les difficultés de la province de la Tshuapa débattues au cours d’une réunion interministérielle présidée par le Premier ministre

0
374
Vue de l’hôtel du gouvernement dans la commune de la Gombe à Kinshasa, le 15/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Kinshasa 15 août 2020 (ACP).- Les problèmes liés au sous-développement de la province de la Tshuapa notamment, le désenclavement de la Route Nationale numéro 8, la construction des hôpitaux, les dépôts pharmaceutiques et des  Centres de Santé ainsi que des écoles et autres, ont fait l’objet ce samedi d’une séance de travail interministérielle, à l’immeuble du Gouvernement, ont rapporté les sources officielles

Cette réunion présidée par le Premier ministre Ilunga Ilunkamba et élargie au caucus des parlementaires de la Tshuapa, députés et sénateurs confondus ainsi qu’aux directeurs généraux ad intérim de l’Office des voiries et drainage et de l’Office des routes, a débattu des préoccupations des populations de cette province.

C’était en présence de quelques membres du Gouvernement concernés par ces dossiers, notamment le Vice-Premier ministre, ministre du Budget, Mayo Mambeke, le vice-Premier ministre, ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Willy Ngoopos, le Ministre d’Etat, Ministre de l’EPST, Willy Bakonga, le  Ministre des Finances, Sele Yalaghuli, le Vice-Ministre de l’intérieur, Innocent Bokele Walaka,  le Vice-Ministre des Ressources Hydrauliques et Electricité, papy Mpungu Lwamba.

Il sied de noter par ailleurs que l’exploitation illicite du pétrole reste la principale préoccupation des autochtones dans la province de la Tshuapa. Les représentants de la communauté Kitawala et la délégation des chefs coutumiers avaient eu à  présenter les difficultés que rencontrent les habitants de cette province, précisément dans le secteur environnant le Parc national des Virunga et celui de la Salonga.

Dans ces territoires de la province de la Tshuapa, apprend-on, les habitants sont victimes d’une surexploitation pétrolière. Cette activité illicite se présente comme le facteur majeur qui handicape la préservation de la biodiversité ainsi que les efforts de la lutte contre le réchauffement climatique.ACP/ZNG/CL/Awa