Haut-Lomami : la reprise des célébrations publiques des cultes bien saluée à Kamina

0
815

Kamina, 16 août 2020 (ACP).- La reprise des célébrations publiques des cultes a été bien saluée et marquée toute la journée du samedi 15 août à Kamina par des attroupements de fidèles dans les enceintes de leurs églises respectives. Les uns faisant les travaux d’assainissement et de nettoyage des locaux et d’autres notamment les chorales, répétant des cantiques et  pas de danse à exhiber lors des cultes de ce premier dimanche d’après confinement dû au coronavirus, a constaté l’ACP.

Cette ambiance s’est intensifiée jusque tard dans la nuit, partout à travers la ville de Kamina où, la plupart des sectes religieuses notamment celles dites de réveil, bondées surtout de femmes et de jeunes, ont organisé des veillées de prière assaisonnées d’incantations relayées par des lances-voix et mégaphones au mépris de la législation sur la pollution sonore diurne et nocturne.

Certains pasteurs « hommes de Dieu » contactés par l’ACP ont, à cette occasion, remercié les autorités du pays, particulièrement le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour avoir autorisé la reprise des célébrations publiques des cultes et ont  promis de faire respecter les gestes barrières contre la COVID-19 afin de préserver la santé de leurs adeptes. ACP/CL/May