L’Afrique du Sud allège certaines mesures de lutte contre le coronavirus

0
510

Kinshasa, 16 août 2020 (ACP).-  Le président Cyril Ramaphosa a annoncé un relâchement des mesures de confinement dans le pays samedi soir lors de son discours à la nation, a-t-on appris des agences de presse  internationale. Selon ces sources, le confinement  en Afrique du Sud a été jugé comme l’un des plus stricts au monde.

L’alcool et les cigarettes, longtemps prohibés, sont de nouveau autorisés. En revanche, les frontières restent fermées jusqu’à nouvel ordre. « Nous faisons face à une longue tempête », a commencé par dire Cyril Ramaphosa, comme pour mieux tempérer les espoirs des Sud-Africains. Le président, encouragé par une baisse du taux d’infections, a annoncé ce que tout le monde voulait entendre : la réouverture de l’économie.

En clair, les industries pourront fonctionner à plein régime. Les commerces, bars, et restaurants pourront rouvrir leurs portes à condition de respecter un nombre de clients limités et des règles de distanciation sociale. Autre annonce très attendue, celle de la fin de la prohibition, véritable feuilleton en Afrique du Sud. Cigarettes et alcool pourront de nouveau être commercialisés après un sevrage de plusieurs mois imposé aux Sud-Africains.

Espoir aussi du secteur touristique où les hôtels et compagnies aériennes pourront recevoir et transporter des voyageurs…mais des voyageurs sud-africains. Car les frontières, elles, restent bel et bien fermées. Elles le seront peut-être jusqu’en 2021, souffle un officiel du ministère du Tourisme.

La crainte du côté présidentiel est l’afflux des fidèles lors de cérémonies religieuses, ou lors de funérailles. Qui devront se limiter à 50 personnes maximum. ACP/CL/May