Sensibilisation à Kinshasa des jeunes à la culture de la paix durable à l’ère de la Covid-19

0
470

Kinshasa, 17 Août 2020 (ACP).- L’association internationale des jeunes et étudiants pour la paix en RDC (AIJEP) et l’ONG de développement « Atelier le palmier » ont  sensibilisé, samedi, les jeunes, à la culture de la paix durable et l’amour pur à l’ère de la Covid-19, lors d’une conférence dans la commune de Ngaliema, en marge de la journée internationale de la jeunesse.

Le chargé des relations publiques de l’AIJEP, Kwonjim Mansiamina, a, dans son exposé, indiqué que la clé de la paix durable renvoie à une culture d’amour vrai et un encadrement efficace de la jeunesse dans la mesure où la nature de l’amour vrai, c’est de vouloir donner plus que recevoir.

Les piliers du développement durable supposent des décideurs et cadres animés par la culture de l’amour vrai comme celui des parents pour leurs enfants, a-t-il dit.

Kwonjim Mansiamina a fait savoir que la paix doit commencer chez les jeunes, dans l’harmonie entre l’esprit et le corps pour chaque individu ajoutant la nécessité de la paix au niveau de la famille, des nations et du monde entier, cela dans l’amour vrai.

Selon le président de AIJEP, Merveille Saasita, l’objectif principal de cette conférence était de conscientiser les jeunes à rehausser leur auto-développement par la culture de la paix, et de l’amour vrai à travers l’expression de l’esprit altruiste (vivre pour les autres), au-delà des barrières raciales, religieuses, nationales, ethniques afin de développer une culture d’un bon caractère

Culture de l’amour

Par ailleurs, le directeur ai du leadership AIJEP /RDC, Pumsu Tambwe, a relevé les éléments qui favorisent le développement de la culture de l’amour.

Pour arriver concrètement à développer la culture de l’amour, a-t-il précisé,  il faut connaitre d’abord l’origine de l’amour pur, son but et suivre le processus pour sa concrétisation dans la pratique. Il a souligné que le but de l’amour pur est d’atteindre la paix et le bonheur dont le  processus pour sa réalisation passe par la famille.

L’amour filial, a-t-il expliqué, se manifeste par le respect envers ses parents, leur obéir, les écouter, les servir et réparer leurs erreurs, si possible.

Cette conférence sur la sensibilisation des jeunes a été organisée autour du thème : « Le rôle de la jeunesse dans la promotion d’une culture de paix durable et d’amour pur à l’ère de Covid-19 et au-delà », indique-t-on. ACP/ODM/May