UE : la Turquie exhortée à mettre fin à ses nouveaux forages en Méditerranée orientale

0
464

Kinshasa, 17 Août 2020 (ACP).– Le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, a exhorté dimanche la Turquie à mettre immédiatement fin à ses nouvelles activités de forage en Méditerranée orientale, ont rapporté lundi les médias internationaux.

« J’appelle les autorités turques à mettre fin immédiatement à ces activités, et à s’engager pleinement et de bonne foi dans un dialogue élargi avec l’Union européenne », a déclaré  Josep Borrell, dans un communiqué.

Ce communiqué a été publié après qu’Ankara eut annoncé samedi son intention de reprendre les activités de forage du navire Yavuz, un navire de forage en eaux profondes qui opère dans une zone maritime revendiquée par Chypre et l’Egypte.

Cette décision « alimente malheureusement les tensions et l’insécurité en Méditerranée orientale (…), et nuit aux efforts visant à reprendre le dialogue et les négociations et à engager une désescalade immédiate », a-t-il affirmé.

Au cours d’une réunion d’urgence convoquée vendredi par M. Borrell, les ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’UE ont estimé que les récents déploiements navals de la Turquie « conduiraient à renforcer l’antagonisme et la méfiance« , et ont exprimé leur soutien aux efforts de M. Borrell pour rétablir le dialogue et faciliter de nouvelles discussions avec la Turquie.

Le haut représentant préparera également « de nouvelles mesures optionnelles au cas où les tensions ne baisseraient pas« , a révélé le Conseil de l’UE.

Le 7 août, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que son pays avait repris ses activités de forage en Méditerranée orientale, un jour après que l’Egypte et la Grèce eurent signé un accord sur la démarcation de leurs frontières maritimes respectives et la création d’une zone économique exclusive conjointe. ACP/ODM/May