Une journée de réflexion sur  l’implication de la femme dans la gestion des affaires

0
476

Kinshasa, 17 Août 2020 (ACP).- Mme Tatiana Nguya, coordonnatrice nationale de la section «Entrepreneuriat et développement communautaire» du Congrès international congolais (CIC), a exhorté les jeunes femmes leaders à s’approprier tous les textes légaux pouvant les aider à revendiquer leur place à la table des négociations, au cours d’une journée de réflexion,  qu’elle a organisée dimanche dans la commune de Kintambo, à l’intention des membres de cette structure citoyenne.

La coordonnatrice nationale du CIC, qui est intervenue dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse célébrée le 12 aout de chaque année, a saisi l’occasion pour rappeler aux jeunes, particulièrement aux femmes, l’importance de leur implication sur les questions liées à l’épanouissement de la jeunesse et la contribution de cette dernière dans la gestion de la chose publique.

Pour y parvenir, Tatiana Nguya a plaidé pour que le gouvernement prenne en compte la participation active de la femme. « En effet, si la femme est consultée et présente à tous les niveaux de prise des décisions, les objectifs visant l’égalité du genre seront réalisables, dans la perspective d’un développement harmonieux de la RDC et d’une paix durable », a-t-elle souligné.

Aussi, Mme Nguya a encouragé ses consœurs à travailler d’arrache-pied pour conquérir leurs intérêts et les sauvegarder à tout prix afin de se prévaloir devant leurs collègues hommes. Il s’agit là d’un enjeu de taille pour prétendre à la démocratie où toutes les valeurs positives doivent  être miss à contribution pour parler désormais de la RDC comme un pays qui s’est lancé vers son développement politique, économique et social.

Rappelons que Mme Tatiana Nguya est l’une de trois candidates, déléguées de la  sous composante «Femme», choisie récemment par ses paires pour siéger à la plénière de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). ACP/ODM/May/MNI