La France envisage le port obligatoire du masque en entreprise

0
419

Kinshasa, 18 août 2020(ACP).- Le ministère français du Travail a proposé, mardi, aux partenaires sociaux le « port obligatoire du masque » et recommandé le télétravail pour combattre l’épidémie de coronavirus, ont indiqué des agences internationales de presse. Alors que le nombre d’hospitalisations et de patients en réanimation dus à des cas de Covid-19 continuent de grimper en France, le gouvernement a proposé aux partenaires sociaux, un port obligatoire du masque dans
les entreprises et ce dès la rentrée.

 D’après ces sources, le ministère du Travail veut ainsi combattre les foyers de contamination, dont 24 % sont situés en entreprise, selon Santé Publique France, et recommande le télétravail. Élisabeth Borne, la ministre du Travail, a annoncé la couleur de la rencontre avec les partenaires sociaux dès dimanche 16 août dans le JDD : elle envisage le « port obligatoire du
masque » dans certaines situations, comme les salles de réunions et les espaces de circulation des entreprises.

Par ailleurs, les professionnels de santé demandent le port du masque dans tous les lieux clos. Les indicateurs statistiques de contaminations, repartis à la hausse, inquiètent autorités sanitaires et gouvernement. Ceux-ci craignent une deuxième vague susceptible de faire tanguer de nouveau le système hospitalier et l’économie. Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, 24 % des « clusters », foyers de contamination, sont situés en entreprise (hors établissements médicaux). « D’après les chiffres qu’on nous a présentés, la moitié des clusters d’entreprises sont des abattoirs ou des exploitations agricoles », a expliqué Michel Beaugas, de FO. De leur côté, les syndicats attendent qu’une négociation s’ouvre sur ce sujet avec le patronat, mais ce dernier y est opposé. ACP/Fng/Fmb/Thd