Les présidents de Parlements du monde adoptent le programme de développement durable à l’horizon 2030

0
160

Kinshasa, 20 août 2020 (ACP).- La 5ème conférence des présidents de Parlements du monde a adopté, jeudi, à la clôture, une déclaration ayant des recommandations fermes aux États sur la COVID-19, le programme de développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 objectifs de développement durable (ODD).

Les présidents de Parlements du monde ont considéré, à l’issue de cette conférence tenue à Vienne, en Autriche par vidéoconférence que, pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie, il faut empêcher immédiatement l’économie mondiale de sombrer davantage dans la récession en renforçant la politique macro-économique au niveau international et soutenir les marchés financiers mondiaux.

Ils ont également recommandé de protéger l’emploi et les salaires, et assuré le bon fonctionnement de tous les acteurs de l’économie.

La sénatrice Francine Muyumba Nkanga, présidente de la Commission des relations extérieures du Sénat congolais, qui a  représenté le président du Sénat de la RDC à cette conférence mondiale, a salué l’ensemble de la déclaration en mettant l’accent sur la décision contre la violation du droit international.

Elle a appelé les participants au strict respect de la non-ingérence dans les affaires intérieures, car les violations du droit international ne sauraient être tolérées pour protéger l’intégrité territoriale et la souveraineté des États du monde.

Pour rappel, la conférence des présidents de Parlements du monde qui a débuté mardi à Vienne, s’est penchée sur les questions liées à la COVID-19, le climat, l’économie, l’autonomisation de la femme et des jeunes, l’intensification de l’action parlementaire pour répondre à l’urgence climatique, la démocratie et l’évolution du rôle du parlement, l’amélioration de la gouvernance en comblant l’écart entre les parlements et le peuple ainsi que la mise en place des économies inclusives et durables qui permettent d’assurer le bien-être et la justice pour tous. ACP/