La malnutrition chronique constitue une urgence silencieuse en RDC, révèle l’UNICEF

0
160

Kinshasa, 20 Août 2020 (ACP).– La malnutrition chronique est une urgence sanitaire silencieuse car 1,5 million de cas en sont attendus en RDC, 21 provinces sur 26 ont plus de 40% de taux de malnutrition chronique chez les enfants de moins de 5 ans dont 3 provinces dépassent le seuil d’urgence, indique un communiqué de l’UNICEF parvenu jeudi à l’ACP, en marge de la poursuite de la semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM).

La malnutrition chronique a plusieurs conséquences, notamment les décès des enfants et femmes sous différentes formes de suite à l’anémie, des dommages cérébraux irréversibles, les déficits cognitifs ou difficultés de mémoire (une lenteur intellectuelle, des troubles d’apprentissage en lecture, en écriture ou en mathématique) etc.

Il sied de rappeler que la SMAM est pilotée par une campagne régionale intitulée «Plus fort avec le lait maternel uniquement», dont les objectifs sont de continuer à améliorer la couverture de l’allaitement maternel  exclusif sans eau, d’informer les communautés à promouvoir, protéger et soutenir l’allaitement maternel, et faire un plaidoyer au niveau national ainsi que provincial pour accroître les investissements et les changements politiques en faveur de l’allaitement maternel afin d’atteindre la cible nationale d’ici 2025. ACP/ODM/AwaMNI