Le panorama de la situation des titres immobiliers Kisangani- Sud

0
537

Kisangani, 20 Août 2020 (ACP).- M. Florent Pago Maduali Binzaka, conservateur des titres immobiliers Kisangani- Sud a accordé à l’ACP, une interview pour dresser le panorama de la situation de sa circonscription depuis son avènement en 2016.

Affecté en qualité de conservateur des titres immobiliers dans la circonscription foncière de Kisangani Sud. Il sera conduit par l’arrêté ministériel du 05 Mars 2020 dans la même circonscription par le ministre national ayant en charge conservation des titres immobiliers.

A son arrivée à Kisangani à la tête de cette division Florent Pago a fait un contrat amer tant sur le plan administratif que technique. Il a fallu qu’il trace une ligne de conduite pour restaurer et recadrer les choses. C’est ainsi que cette manière de faire (la bonne orientation administrative et technique) a contribué sensiblement à l’amélioration de l’image actuelle de sa division.

Actuellement a-t-il indiqué la division des titres immobiliers de la circonscription foncière de Kisangani- Sud, emploi plus au moins cent(100) agents dont plus au moins vingt (20) nouvelle unités et stagiaires qui repartent dans le délai leur accorder, qui sont répartis à travers le bureau de services généraux et du personnel, le bureau du domaine foncière et immobilier, le bureau d’enregistrement et notariat, le bureau du contentieux et le bureau de taxation.

Ces bureaux contribuent efficacement à la matérialisation de la vision imprimée en amont, pour réduire le taux de conflits fonciers dans son secteur.

Le conservateur Florent Pago Maduali rassure que partant des instructions fermes sur les sérieux dans le traitement des dossiers, les choses s’améliorent petit à petit, en maintenant toujours ses rythme de travail. Il estime que dans les jours avenir, il y aura satisfaction en 60% nonobstant l’imperfection de l’œuvre humaine. « L’idéal reste à fournir les efforts pour la maximisation de recettes pour le trésor public, malgré les difficultés que traverse le pays ».

Du point de vue encadrement des agents dans la circonscription foncière de Kisangani-Sud, le conservateur fait savoir que la loi foncière et autres instructions en la matière, testent les outils principaux pour l’application et les traitements des dossiers « je fais surtout appel à la conscience et à la déontologie professionnelle, pour mettre en pratique le code d’éthique des agents de l’État».

Mais le souci qui anime M. Pago Maduali est que les autorités arrivent à organiser régulièrement au bénéfice des agents, les séminaires de remise à niveau, les formations par biais du ministère de tutelle ou encore, les organismes des nations unies notamment un Habitat, le PNUD, L’UE etc.

Cependant le seul centre qui assure à ce jour-là formation des agents reste l’école nationale du cadastre et des titres immobiliers, organisés sous tutelle du ministère nationale des affaires foncières.

Mais les perspectives d’avenir pour l’année 2020, se voient estompées par l’effet de la pandémie mondiale de Covid-19, a conclu le conservateur des titres immobiliers de Kisangani-Sud. ACP/ODM/Awa/MNI