Revue de presse du jeudi, 20 août 2020

0
787

Les grands travaux de développement de la RDC

La quasi-totalité de journaux parus jeudi, 20 août 2020, à Kinshasa, réservent leurs pages sur les grands travaux de développement que lance le gouvernement de la République démocratique du Congo, en occurrence la pose de la première pierre de la construction d’une centrale solaire photovoltaïque à Kinshasa par le Président de la République ainsi que la visite du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba au parc Agro industriel de Bukanga Lonzo, au Kwango.

« Le Président Félix Tshisekedi pose la première pierre de la construction d’une centrale solaire photovoltaïque à Kinshasa », titre à sa manchette Agence congolaise de presse (ACP), indiquant que le Chef de l’Etat congolais a procédé, mercredi à Menkao, dans la commune de Maluku à 125 km à l’Est de Kinshasa, à la pose de la première pierre de la construction d’une centrale solaire photovoltaïque qui produira de « l’énergie solaire BOOT » pour un total de 1000 MWp répartis sur plusieurs sites à Kinshasa. L’initiative est de la société Sun Plus, une filiale de TSG, en partenariat avec la ville de Kinshasa et la Société nationale d’électricité (SNEL), signale-t-il.

ACP revient, par ailleurs, sur la visite du Premier ministre Sylvestre Ilunga au Parc Agro industriel de Bukanga Lonzo au Kwango. Pour le média public, le Premier ministre congolais a débuté mercredi, sa tournée dans la province du Kwango par une visite d’inspection du Parc Agro Industriel de Bukanga Lonzo, où le Chef du gouvernement a déploré l’état dans lequel se trouve ce parc.

Forum des As titre sur le lancement du projet Kinshasa Solar City, soulignant que Sun Plus et le Gouvernement provincial ont signé un contrat d’achat d’électricité avec Power Purchase AGREEMENT (PPA), portant sur le développement et la construction d’un certain nombre des centrales photovoltaïques d’une capacité de 1 Giga Watt Peak. Le journal note que Sun Plus et l’Exécutif provincial de Kinshasa ont également signé avec la SNEL un accord de cession du Preneur, en vertu duquel la SNEL est désignée comme Preneur. Le quotidien ajoute, en outre, que le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a fait savoir que le lancement de ce projet va engager le pays sur une autre piste d’énergie dont la nature a gracieusement gratifié le pays.

Le journal de la 11ème rue Limete écrit dans ses autres colonnes que le Premier ministre, Sylvestre Ilunga a dénoncé le gaspillage des ressources publiques, lors de sa visite à Bukanga Lonzo dans le Kwango. Le quotidien commente que des épandeurs qui n’ont jamais volé sont cloués au sol, des tracteurs neufs jamais utilisés et dont les moteurs ont été retirés et montés sur des baleinières privées, des tonnes d’engrais chimiques abandonnés… Voilà le spectacle désolant que le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a trouvé sur le site du Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, dans la province du Kwango, où il s’est rendu le mercredi 19 août pour une visite de travail.

Maluku : Félix Tshisekedi lance la construction de la centrale solaire photovoltaïque », titre La Prospérité, soulignant que la ville de Kinshasa ne dépasse pas la capacité de 500 mégawatts pour l’électricité et donc, cette centrale, avec ses 600 mégawatts boostera Kinshasa et ses environs pour relever le défi de l’énergie électrique et se relancer  dans le développement intégral de par le fait que le courant électrique est considéré comme un des moteurs de développement. La consœur estime que la production de cette centrale devrait soulager, sinon mettre fin aux coupures intempestives, aux délestages et aux autres désagréments liés à l’absence de courant, insécurité, détérioration des appareils électroménagers, etc.

Quant à la visite du Premier ministre congolais dans la province du Kwango, le journal titre de son côté : «Ilunga Ilunkamba ressuscite Bukanga Lonzo», révélant qu’à cette même occasion, le ministre de Développement rural qui accompagnait le chef du gouvernement congolais, a dit qu’il s’agit tout simplement d’un manque d’amour pour le pays.