Afrique du Sud désiste face à l’organisation du congrès électif de la CAVB

0
401

Kinshasa, 21 août 2020 (ACP).- L’Afrique du Sud a désisté face à l’organisation du congrès électif de la Confédération africaine de Volleyball (CAVB), indique un communiqué de cette instance sportive.  Initialement prévu du 22 au 26 octobre prochain, le pays de Nelson Mandela a désisté face cette grande réunion à cause de la pandémie de coronavirus.

Selon ce document, la sélection et la nomination du nouveau pays devant abriter ce congrès se dérouleront conformément aux statuts de cette instance sportive dans une atmosphère d’égalité et de transparence.

 La même source précise que « Toutes les fédérations nationales intéressées à cette requête sont invitées à postuler pour accueillir ce congrès électif aux dates fixées. Pour qu’une fédération nationale soit une candidate, elle doit se conformer aux conditions suivantes : elle doit fournir une garantie écrite de leur gouvernement autorisant la tenue de ces assises et l’ entrée de tous les délégués de la CAVB dans leur pays, en vertu de leur protocole sanitaire établi dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, ajoutant que cette garantie devrait en outre comprendre une clause selon laquelle tous les délégués recevront des visas d’entrée. Les pays intéressés, en collaboration avec leurs autorités sanitaires, doivent soumettre un protocole sanitaire complet signé par les fédérations nationales et approuvé par la CAVB  et afin, les candidatures doivent être soumises en ligne avant le 30 août prochain, insiste le document. ACP/Fng/nig