Haut Lomami : nécessité de regrouper certains villages

0
504

Kamina, 21 août 2020 (ACP).- Le regroupement de certains villages jugés non viables s’avère nécessaire pour un encadrement efficace de la population, suggèrent les administrateurs de territoire  du Haut Lomami.

Selon ces derniers, le regroupement pourra   booster  le développement socioéconomique par l’action des opérateurs économiques du fait que certains villages, éloignés de centres commerciaux, ne parviennent pas à se procurer certains produits manufacturés de base  notamment  les allumettes, du sucre, du savon  du sel de cuisine.

Le Haut Lomami compte 1.801 villages, 138 groupements,14 chefferies et 5 secteurs éparpillés dans cinq territoires ainsi qu’une seule ville. Le territoire de Kabongo totalise, à lui seul, 124 villages non regroupés, signale-t-on. ACP/Fng/nig