La CENI et la DYNACAD échangent de vues sur les reformes à engager en RDC

0
506

Kinshasa, 21 août 2020 (ACP).- Le bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et la Dynamique pour la consolidation et le renforcement des acquis démocratiques (DYNACAD 2020), un regroupement de personnalités politiques et acteurs de la société civile, ont échangé, jeudi au siège de la centrale électorale à Kinshasa, sur certaines reformes à engager pour la bonne marche du pays.

Le député national André Ntambue qui  conduisait la délégation de la DYNACAD 2020, a soutenu à l’issue de cette rencontre  que les deux parties partagaient le même point de vue sur les réformes qui doivent être engagées de manière générale, et non seulement sur le système électoral.

Il a fait savoir que sa structure s’oppose à l’idée de la convocation d’un dialogue extra institutionnel et d’une réforme de la CENI qui, selon elle aboutira à un glissement des échéances électorales de 2023. « La DYNACAD 2020 propose à la place, une réforme holistique de l’Etat et appelle également au renouvellement accéléré du leadership de la CENI», a-t-il argué.

Selon la DYNACAD 2020, le remplacement des animateurs de la CENI ne doit pas être conditionné par les réformes futures. Cette structure exhorte, par ailleurs, la coalition au pouvoir, FCC-CACH à s’approprier toutes les réformes envisageables pour qu’elles aient la chance d’aboutir.

C’est dans ce cadre que ce regroupement poursuit sa caravane de sensibilisation des acteurs sociopolitiques de la RDC à sa vision sur les réformes tant souhaitées.
ACP/Fng/nig