Les modalités de compensations de la dette croisée entre les entreprises publiques évoquées au ministère du portefeuille

0
182

Kinshasa 21 août 2020 (ACP).- Le directeur de cabinet du ministre du Portefeuille, Gentil Baker Kabasele Bakenza   a, au nom du Ministre Clément Kuete Nyimi Bemuna, présidé jeudi à Kinshasa, une réunion autour des modalités de compensations de la dette croisée entre les entreprises publiques, a appris vendredi l’ACP du ministère du Portefeuille.

Selon  la source, le directeur de cabinet a précisé que c’est après plusieurs années de négociations sans compromis,  qu’enfin un accord est en voie d’être conclu entre les différentes parties pour mettre fin à cette situation qui a trop duré et qui menace la paix sociale entre les entreprises telles que  la Régie de distribution d’eau (REGIDESO), la Société nationale d’électricité  (SNEL), la Direction générale des impôts (DGI) et  la Direction générale des douanes et accises (DGDA).

Pour Gentil Baker, précise la source, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la vision du ministre du Portefeuille, axée sur la maturité sociale. D’où, les efforts qu’il ne cesse d’entreprendre pour mettre autour d’une même table, les fils et filles qui ont en commun un père qui se trouve être l’État propriétaire, en vue d’un arrangement à l’amiable.

La même source indique que l’initiative a été saluée par toutes les parties prenantes.

A noter que les experts qui représentaient la REGIDESO, la SNEL, la DGI et la DGDA, ont tous convenu de se retrouver le jeudi de la semaine prochaine pour poursuivre leurs travaux, avant la signature d’un protocole d’accord de compensation de cette dette croisée  évaluée à plusieurs millions de dollars américains. ACP/Fng/nig