Tshopo : appel au respect  calendrier scolaire réaménagé à Kisangani

0
829

Kisangani, le 21 août 2020 ( ACP).- le ministre provincial en charge de l’enseignement primaire, secondaire et techniques ( EPST), Thomas Mesemo wa Mesemo, a dissuadé certains chefs d’établissement scolaire de son ressort, de faire fonctionner les classes montantes dans leurs écoles, au mépris de calendrier établi par le ministre de tutelle.

À l’issue d’une tournée d’inspection  effectuée dans les écoles   de  la ville de Kisangani, le patron de l’EPST dans la Tshopo, a  retourné les élèves des classes montantes allant de l’école primaire, secondaire jusqu’à l’école maternelle à leurs domiciles.

A cet effet, il a fait savoir que les écoles privées qui se rendront  coupable de cette insubordination verront leurs agréments retirés et  les responsables des établissements publics qui seront surpris dans ce même cas, subiront  la rigueur de la loi. ACP/Fng/nig