Emmanuel Macron propose une médiation de l’UE en Biélorussie, avec la Russie

0
382
©PHOTOPQR/LA MONTAGNE/Thierry LINDAUER ; ; 02/07/2020 ; interview emmanuel MACRON, paris le 02 juillet 2020, photo thierry Lindauer (MaxPPP TagID: maxnewsworldfive189545.jpg) [Photo via MaxPPP]

Kinshasa, 22 août 2020 (ACP).- L’Europe est prête à contribuer au dialogue » en Biélorussie, a déclaré Emmanuel Macron jeudi, à l’issue de sa rencontre bilatérale avec la chancelière allemande, Angela Merkel, à Brégançon, ont rapporté samedi des médias internationaux.

D’après ces sources, le Président français a appelé à ce que l’autorité, l’opposition et la société civile y participent ainsi que la Russie.

Après les sanctions européennes annoncées la veille contre les responsables biélorusses, le couple franco-allemand Emmanuel Macron et Angela Merkel ont joué la carte de la main tendue.

Les mêmes sources précisent que cette médiation européenne est proposée avec la participation de la Russie, entre les différents acteurs de la crise en Biélorussie, où des troubles ont éclaté il y a une dizaine de jours après la réélection contestée du président Alexandre Loukachenko.

« L’Union européenne doit continuer de se mobiliser aux côtés des centaines de milliers de Biélorusses qui manifestent pacifiquement pour le respect de leurs droits et de leurs libertés », a déclaré le président français lors d’une conférence commune avec la chancelière allemande au Fort de Brégançon, dans le sud de la France.

« Un dialogue entre les autorités, l’opposition et la société civile est indispensable. Nous souhaitons que ce dialogue puisse être mis en place par les Biélorusses eux-mêmes. Mais l’Union européenne se tient prête néanmoins à accompagner celui-ci, si notre rôle de médiation peut être utile et est souhaité par les Biélorusses, avec d’autres institutions, notamment l’OSCE, et incluant la Russie dans le dialogue exigeant« , a-t-il poursuivi. ACP/Zng/CL/MPK