L’administrateur de Kabare condamne le meurtre d’un détenu gracié par le Président de la République

0
479

Bukavu, 22 août 2020(ACP).- L’administrateur du territoire de Kabare, Thaddée Miderho a condamné le meurtre par la justice populaire, du détenu Kashosi  Kaberebende, dit De Choc, récemment gracié par le Président de la République.

Dans un entretien avec l’ACP, l’autorité territoriale renseigne que la victime sortie mercredi de la prison de Bukavu, sur le chemin de retour chez lui au village d’Irambira-Nord, groupement de Lugendo, a croisé des jeunes qui lui ont ôté la vie en le brûlant vif après des tortures.

La victime était accusée de meurtre  du jeune Kapinga Empire et de  détention d’une arme à feu, deux faits qui lui avaient coûté la prison en janvier dernier.

Thaddée Miderho dit avoir instruit le service de sécurité à mener des enquêtes afin de punir conformément à la loi les meurtriers du quadragénaire qui laisse neuf orphelins.  ACP/Zng/CL/MPK