Le départ du maire de la ville de Baraka exigée par la Société civile et la FEC

0
626

Baraka, 22 Août (ACP) –  La Société civile et la FEC de la province du Sud-Kivu ont exigé le départ sans condition du maire de la ville de Baraka, pour plusieurs raisons, dans une lettre adressée au gouverneur de province du Sud-Kivu, a appris l’ACP.

Selon la source, le maire est jugé d’incompétent à pouvoir gérer la ville, d’être à la base de la suspension de toutes les activités de la FEC et des différents marchés de la ville de Baraka, de fabriquer un faux jugement dans le conflit qui l’oppose au groupement de Balala sud, d’ériger une barrière illégale sur la route nationale numéro 5 au niveau du village Kalundja, malgré les interdictions faites par le vice Premier ministre de l’Intérieur et sécurité.

En outre, aucune taxe de la mairie de Baraka, selon ces organisations, ne sera perçue dans la ville à partir du lundi 24 août, et des actions citoyennes seront déclenchées à partir de cette date pour exiger le départ du maire, indique la source.  ACP/Zng/CL/MPK