Sud-Kivu : la Société civile et la FEC exige la révocation du maire de la ville de Baraka

0
256

Baraka, 22 août (ACP). – La Fédération des entreprises du Congo et la Société civile de la ville de Baraka accuse la maire de ce dernier notamment d’incapable à pouvoir gérer la ville, d’être à la base de suspension des toutes les activités de la FEC et des différents marchés de cette ville, de fabriquer un faux jugement dans le conflit qui l’oppose au groupement de Balala sud, d’ériger une barrière illégale sur la route nationale numéro 5 au niveau du village Kalundja malgré les interdictions faites par le vice premier ministre de l’intérieur et sécurité etc. C’est dans une lettre adressée au gouverneur de province du Sud-Kivudont une copie est parvenue à l’ACP que ces organisations exigent la démission du numéro un de la ville de Baraka pour les raisons sus évoquées.

Selon ces organisations, aucune taxe de la mairie de Baraka ne sera perçue dans la ville à partir du lundi 24 Août 2020, jour de l’émission de la lettre. Ils promettent de déclencher également dès ce lundi 24 août des actions citoyennes pour exiger le départ du maire. Ces actions prendront fin le jour du départ du maire, signalent ces organisations. ACP/CL/MPK