UCOFEM sensibilise les ambassadrices de la SISB/JFA sur la gestion des outils numériques

0
644

Kinshasa, 22 août 2020(ACP).- L’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), en collaboration avec le Réseau des femmes de l’enseignement supérieur et universitaire (REFESU), a tenu jeudi dernier une séance d’échange avec les ambassadrices de la Semaine Internationale du savoir et de la beauté de la jeune fille (SISB/JFA RDC) sur les défis qui attendent la jeunesse appelée à vivre le travail à distance et l’appropriation des TIC pour une bonne compétitivité, a appris samedi l’ACP des sources proches de cette structure.

Cette formation fait suite à l’apparition de la maladie à coronavirus qui a contraint la population travailleuse à la quarantaine. Et pendant les quatre longs mois  du  confinement du centre-ville à cause de l’état d’urgence décrété sur toute l’étendue du territoire national,  la population congolaise était obligée de se rabattre sur le  télétravail, un concept nouveau pour beaucoup.

« Derrière chaque crise se cache de nombreuses opportunités », a épinglé Laurianne Kizamina, chargé des programmes de l’UCOFEM qui a invité les 9 ambassadrices à utiliser le téléphone et les réseaux sociaux de manière optimale et profiter des opportunités qu’offrent les plateformes en ligne.

En présence de la coordinatrice nationale du REFESU, Catherine Eyaba et son équipe, les activités de la Semaine internationale du savoir et de la beauté de la jeune fille africaine en RDC pour cette première édition se sont clôturées par la remise des brevets et le couronnement des ambassadrices. L’UCOFEM devient désormais la marraine d’une des ambassadrices qui s’intéresse à la gestion des réseaux sociaux. Un engagement que salue la reine de la SISB/JFA RDC, Rebecca Teto qui a remercié cette structure de femmes des médias.

Rappelons que la SISB/JFA est une activité organisée en marge de la journée internationale de la femme africaine (JIFA) célébrée chaque 31 juillet par l’union africaine, avant de préciser que la première édition s’est tenue le 23 et 24 Octobre de l’année dernière.

La RDC est le 6ème pays africain à tenir sa première édition après le TOGO, Gabon, Benin, Cameroun et RSA. A Kinshasa, l’organisation de cette activité est le résultat du partenariat entre le collectif des associations des amis du Congo (AAC), force innovatrice des jeunes agros (FIJAS) et le réseau des femmes de l’enseignement supérieur et universitaire (REFESU). ACP/Zng/CL/MPK