Démenti de la Présidence de la République sur les allégations de dépassements budgétaire

0
1295

Kinshasa,   23 août 2020 (ACP).- La Présidence de la République, dément catégoriquement,  dans un communiqué officiel parvenu ce dimanche à l’ACP, les allégations erronées de Jeune Afrique, selon lesquelles cette première institution du pays aurait consommé 17,6 millions de dollars américains, pour le seul  mois de juillet, sur des prévisions budgétaires de 16 millions de dollars américains s’étalant de juillet  à septembre 2020.

En effet, selon la Présidence de la République, le Plan de trésorerie indique que pour le mois de juillet, elle n’a consommé que l’équivalent d’environ 10 millions de dollars américains soit 19 923 000.000 Francs congolais. Il y a donc un écart de plus de 7,6 millions de dollars par rapport aux montants avancés par Jeune Afrique qui ne sont jamais passés dans ses livres mais qui figurent dans le Plan d’engagement.

Cette enveloppe budgétaire de 10 millions de dollars américains, a servi notamment aux rémunérations du personnel de la Présidence de la République et au frais de fonctionnement, note-t-on, et que par ailleurs, des données de plusieurs mois qui ont suivi la déclaration de la pandémie du coronavirus renseignent que la Présidence de la République n’a guère dépassé le plafond de 5 millions de dollars américains mensuels.

Dans cette mise au point, la Présidence de la République dénonce l’amalgame sciemment entretenu entre le

Président de la République et l’institution  Présidence de la République. « L’article de Jeune Afrique  tend à faire croire, à l’aide des chiffres factices, que ces crédits budgétaires sont consommés exclusivement par l’institution Président de la République, incarnée par la personne de son Excellence Félix Tshisekedi.

Doit-on rappeler que l’institution Président de la République, pour remplir ses hautes charges

d’État, dispose de plusieurs services regroupés sous le vocable Présidence de la République», précise ledit communiqué. Il s’agit notamment :  du cabinet du Président de République, des Services personnels du Chef de l’État, du Centre national de sécurité, de  l’État-Major particulier du Chef de l’État, du  Service national, du  Mécanisme de suivi, de la Clinique présidentielle de l’UA, de la Bonne gouvernance et lutte contre la corruption, du Journal officiel, du Protocole d’État et la lutte contre les violences sexuelles.

Par ailleurs, la fille ainée des institutions du pays souligner avec force que sur un crédit voté d’environ 200 millions de dollars américains pour l’exercice budgétaire 2020, la Présidence de la République n’a consommé que 56 millions de dollars américains entre janvier et début août, selon les chiffres du Plan de trésorerie, consolidés à début aout disponibles au Ministère des Finances.

La Présidence de la République tient à réaffirmer son engagement pour la promotion de la bonne gouvernance en RDC qui passe par la bonne gestion des finances publiques, afin de n’effectuer des dépenses que sur la base des capacités réelles du Trésor public ou ce qu’on qualifie généralement des dépenses sur la base caisse.

En la Présidence de la République signale que les dépenses publiques des institutions sont mieux renseignée par un autre instrument, le Plan de trésorerie établi au Ministère des Finances plutôt que dans le Plan d’engagement du Ministère du Budget. ACP/CL/NIG