Le  chef de travaux Claude Akalakou proclamé docteur en sciences agronomiques

0
459

Kinshasa,23 août 2020 (ACP).- Le chef de travaux Claude Akalakou  Mayimba, a été proclamé vendredi docteur en sciences agronomiques à l’Université de Kinshasa(UNIKIN) avec la mention « la plus grande » distinction » à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée « Dynamique paysanne et développement de la filière palmier à l’huile, cas des organisations paysannes appuyées par « CDI Bwamanda » à Mateko , province de Kwilu en RDC ».

Selon le récipiendaire, son étude a visé de comprendre la logique de la dynamique et développement de la filière de palme à travers le fonctionnement des organisations paysannes de la zone de Mateko, dans la province de Kwilu , lesquelles sont retenues pour jouer un rôle prépondérant .

Sa recherche doctorale, a-t-il dit,  s’est déroulée au même moment que la mise en œuvre du projet « Augmentation de la production agricole  et accroissement des revenus par une gestion durable des écosystèmes  au départ des associations paysannes du Kwilu, identifiées sous CDI/Bwamanda .

Les résultats de cette étude ont révélé que 77% des ménages dépendent entièrement du revenu agricole, lequel est estimé à 450 dollars américains par an pour un ménage de sept personnes en moyenne.

Le récipiendaire a également relevé la faiblesse de ce revenu agricole qui est tributaire des faibles rendements  et des prix résultant des petites superficies emblavées, du manque d’intrants de qualité  et de l’absence des services d’appui à l’agriculture.

Il a précisé par ailleurs que la production agricole de l’huile de palme faite avec les équipements traditionnels, le tambour de trituration des drupes  dont le rendement  est faible de 18 à 20%  produit une l’huile de qualité douteuse.

S’agissant des organisations impliquées dans ce projet des cultures paysannes, le récipiendaire a recommandé notamment la mise sur pied d’une politique agricole efficace dont celle de la production de l’huile de palme afin de la consommation, industrialisation et la commercialisation.

Cette étude a été co dirigée par les Prs Charles Kinkela Savy Sunda de l’UNIKIN et Philippe Labailly de l’Université de Liège.

Le recteur de l’UNIKIN, le Pr Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi qui a présidé cette séance académique, a conféré le grade docteur en sciences agronomiques au chef de travaux Claude Akalakou. ACP/CL/NIG