Kasaï Oriental : une marche de colère contre la députée provinciale Christelle Bukumbabu à Mbuji-Mayi

0
1018

Mbujimayi, 24 Août 2020 (ACP).- Les femmes de la Génération FATSHI/Kasaï Oriental, une structure qui soutient les actions du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, ont organisé le weekend, une marche de colère à travers les grandes artères de la ville de Mbuji-Mayi, contre la députée Christelle Bukumbabu, a constaté l’ACP.

Partie de l’avenue Kanshi dans la commune de Bipemba pour chuter au gouvernorat de province dans la commune de Diulu, cette marche avait pour objectif de protester contre les propos injurieux que la députée provinciale avait tenus à l’endroit du couple présidentiel.

Devant bâtiment administratif du gouvernorat, ces femmes ont, après lecture, remis leur mémorandum à M. Landro Mukadi, directeur de cabinet adjoint du gouverneur de province, dans lequel elles condamnent avec la dernière énergie, les propos injurieux que cette élue de Mbuji-Mayi a proférés à l’endroit de la première dame de la République, Denise Nyakeru Tshisekedi.

Dans ce document, elles expriment également leur inquiétude face à cette façon d’agir d’une soi-disant représentante du peuple, et réitèrent leur soutien indéfectible à la première dame, tout en demandant à la justice congolaise de se saisir de ce dossier, et au bureau de l’Assemblée provinciale de lever l’immunité parlementaire de la concernée pour permettre à l’instance judiciaire de faire mieux son travail.

Après avoir reçu le mémorandum, M. Landro Mukadi a remercié les manifestantes et leur a rassuré qu’il va le transmettre à qui de droit.

Cette réaction est la deuxième après celle des députés provinciaux qui, réunis au sein du groupe parlementaire CACH-FCC, avaient désavoué les propos outrageant tenus à l’égard du couple présidentiel par leur collègue Christelle Bukumbabu, et se sont désolidarisés de cette dernière avant de lui demander d’avoir de la retenue. ACP/ODM/May/NKV