De jeunes filles de N’Djili sensibilisées à la bonne gestion de l’hygiène menstruelle

0
363

Kinshasa, 25 août 2020 (ACP).- La professeure à l’éducation à la vie au complexe scolaire « La joie » dans la commune de N’Djili, Francine Malundama a sensibilisé mardi de jeunes filles et femmes à la bonne gestion de l’hygiène menstruelle, lors d’une séance de formation organisée à leur intention dans cette école.

Mme Malundama a fait savoir aux participantes que la première période de menstruation  est un moment normal et essentiel dans la vie d’une jeune fille, soulignant que, si celle-ci est vécue difficilement, c’est  parce qu’il n’y a pas assez d’informations, ni d’aide là-dessus à cause de la persistance des pesanteurs socioculturelles qui considèrent ce phénomène biologique naturelle du corps féminin comme un tabou.

 Le silence autour de la menstruation prive les jeunes filles et femmes des connaissances concernant l’évolution de leur propre corps et de leur santé ainsi que de  leurs  droits à la sexualité et à la dignité humaine, a-t-elle dit, ajoutant que cela peut entrainer la diminution de confiance en soi et avoir des répercutions fâcheuses sur les rapports  et la santé sexuelles.

Pour cette éducatrice à la vie, les jeune filles et femmes doivent braver toute les stigmatisations sur les menstrues et aborder cette question liée à leur vie avec bonheur et responsabilité en mettant l’accent sur l’hygiène corporelle et menstruelle.

ACP/Fng/GGK/Thd