Kasaï : sensibilisation   des jeunes de Tshikapa contre la consommation du tabac

0
612

Tshikapa, 25 Août 2020 (ACP).-M. Claude Kambwa, point focal de la plateforme  Appui aux Projets des actions sociales (APAS)  sensibilise  depuis quelque temps  les jeunes de la ville de Tshikapa contre   la  consommation du tabac, en marge de la journée internationale de la Jeunesse célébrée  le 12 Août de chaque année.

En organisant cette campagne,  l’APAS  tient à réveiller la prise de conscience des jeunes de cette  province sur le danger que représente  la consommation du tabac sur leur santé et de la société dans son ensemble.

A  cet effet, le Dr. Blaise Musangu, chargé de la section santé de cette structure a expliqué que la fumée d’une cigarette contient plus de 7 000 substances chimiques. Parmi ces substances, 69 sont reconnues comme cancérogènes. La fumée aspirée circule dans le corps humain et touche presque chacun des organes. C’est pourquoi le tabagisme affecte autant la santé et le bien-être des fumeurs. La fumée affecte aussi la santé des non-fumeurs qui y sont exposés.

 Pour le Dr. Blaise Musangu, la fumée de tabac tue plus de 37 000 personnes chaque année en Afrique. Le tabagisme cause 16 cancers et il est à l’origine du tiers de tous les cas de cancers et cause encore 21 maladies chroniques, dont l’asthme, le diabète et la dysfonction érectile.

Il a déconseillé aux  jeunes  la consommation  du tabac  qui a une  probabilité  de développer ou d’aggraver des problèmes de santé psychologique comme l’anxiété, la dépression, la nervosité,   avant de souligner que le  tabagisme fait vieillir  et réduit l’espérance de vie de 10 ans.

Le Dr. Blaise Musangu  a, en outre, souligné que les autres produits du tabac comme les cigares et les cigarillos, ou l’utilisation d’une pipe à eau présentent aussi des risques importants pour la santé. ACP/Fng/GGK/Thd