Le vice-ministre des Affaires étrangères déplore l’insécurité grandissante en Ituri

0
705

Kinshasa, 25 Aout 2020 (ACP).- Le vice-ministre des Affaires étrangères Raymond Tchedya Patay a déploré, mardi, l’insécurité grandissante en  Ituri, dans un entretien accordé à l’ACP, à l’aéroport international de Ndjili.

Le vice-ministre R. Tchedya qui revenait de Bunia dans la province de  l’Ituri,  a  affirmé que la situation sécuritaire dans  cette  province est préoccupante dans la mesure où le nombre de groupes armés ne fait qu’augmenter.

Actuellement, a-t-il dit, le nombre  de  groupes armés est évalué à  10 contre 3, il y a peu, a dit le vice ministre Raymond Tchedya Patay  soulignant qu’à  ce jour, les Forces armées
de la RDC(FARDC) se battent pour imposer la paix.

Raymond Tchedya Patay a fait état de l’existence d’une équipe d’experts composée d’anciens chefs de guerre envoyés par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, pour recueilir les revendications des groupes armés, en les sensibilisant également à déposer les armes.

Il a promis de faire rapport de cette situation d’insécurité au  gouvernement de la République pour des solutions idoines portant notamment sur l’imposition de la paix.

Congolais bloqués en Chine pour raison de COVID-19

Répondant  à une question sur le retour, en RDC, des Congolais bloqués en Chine pour raison de COVID-19, le vice-ministre Tchedya a dit qu’ils devront regagner le pays par leurs
propres moyens étant donné que les frontières internationales,
fermées en raison de  cette pandémie, sont entrain de se rouvrir.

«Le gouvernement de la République a pu rapatrier, jusqu’à ce jour, environ 4.500 Congolais, soit plus de 90% de  personnes qui étaient confinées dans plusieurs pays de l’Amérique, de l’Asie, de l’Europe et de l’Océanie», a expliqué le vice-ministre Tchedya avant  de préciser que la RDC  compte présentement  moins de 500 personnes à rapatrier.

Raymond Tchedya Patay  a effectué, le wee-kend dernier, le déplacement de l’Ituri pour transmettre les condoléances du gouvernement de la République à la famille biologique et politique du président de la Fédération des entreprises du Congo(FEC)-Ituri décédé dernièrement. ACP/Awa