L’élaboration à moyen terme des dépenses pour les ETD est  une nécessité, selon  le vice-ministre du Budget

0
570

Kinshasa 25 août 2020 (ACP).-L’élaboration à moyen terme des dépenses  pour les entités territoriales décentralisées(ETD), demeure une nécessité en considération du cadre budgétaire et du cadre macro-économique tel que repris dans la lettre d’orientation du Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a fait savoir le vice-ministre du Budget Félix Momat, à l’ouverture lundi, de l’atelier budgétaire dans la province du Lualaba.

Le service de communication du ministère du Budget qui a livré cette information mardi à l’ACP, indique que cet atelier de 3 (trois) jours, soit du 24 au 26 août 2020, vise  l’accompagnement des provinces du Lualaba, Tanganyika, Haut-Lomami et Haut-Katanga dans l’élaboration des édits du budget de l’exercice 2021, et la sensibilisation à l’assainissement du fichier de référence de la paie des agents de l’État.

Ces travaux réunissent les experts des ministères provinciaux en charge du Budget et des Finances du Lualaba et du Haut-Katanga. Selon la source, le premier jour, les experts ont échangé des vues autour de la problématique budgétaire et financière à travers des échanges d’expériences.

Par ailleurs, au cours de la même journée, le Vice-Premier ministre, ministre  du Budget Jean-Baudouin Mayo, s’est entretenu à Kinshasa, avec une délégation des membres de la commission Ecofin du Sénat en  mission officielle dans les ministères du Budget et des Finances ainsi qu’à la Banque centrale du Congo (BCC).

Conduite par le sénateur Didier Mumengi, la délégation dont la mission rentre dans le cadre de l’amélioration de la gestion des finances publiques, est porteur des projets d’élaboration de budgets pour certaines communes des villes du pays, dans le but de répondre aux besoins de proximité à l’horizon 2040. ACP/Fng/GGK/Thd