Quinze pays de l’UE vont recevoir 81,4 milliards d’euros pour sauvegarder des emplois en période de pandémie

0
474

Kinshasa, 25 août  2020 (ACP).– La Commission européenne a proposé lundi au Conseil de l’Union européenne (UE) d’octroyer 81,4 milliards d’euros (96 milliards de dollars) à 15 Etats membres afin de les aider à atténuer les effets de la pandémie de COVID-19 sur l’emploi, indiquent les informations des médias étrangers reçues mardi à Kinshasa.

Selon ces propositions, ces pays recevront une assistance à travers le mécanisme du Soutien temporaire pour atténuer les risques de chômage en cas d’urgence (SURE), qui est conçu pour protéger les travailleurs et les emplois touchés par la pandémie de nouveau coronavirus.

« Quatre mois seulement après avoir proposé sa création, la commission propose de fournir 81,4 milliards d’euros au titre de l’instrument SURE pour aider à protéger les emplois et les travailleurs touchés par la pandémie de nouveau coronavirus dans l’UE », s’est félicité la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Une fois que le Conseil de l’UE approuve ces propositions, le soutien financier sera distribué sous la forme de prêts accordés à des conditions favorables par l’UE aux Etats membres et étayés par un système de garanties volontaires des Etats membres, a précisé la commission.

Visant à aider les pays à faire face aux augmentations soudaines des dépenses publiques consacrées à la préservation de l’emploi, l’aide permettra de couvrir les coûts directement liés au financement des programmes nationaux de chômage partiel et des mesures similaires, en particulier pour les travailleurs indépendants.

Parmi les 15 candidats sur la liste figurent les pays les plus durement touchés par la pandémie tels que l’Italie, qui recevra 27,4 milliards d’euros ($32,3 milliards), et l’Espagne, qui recevra 21,3 milliards d’euros ($25,1 milliards). La Pologne devrait recevoir 11,2 milliards d’euros ($13,2 milliards), la Belgique 7,8 milliards d’euros ($9,2 milliards), la Roumanie 4 milliards d’euros ($4,7 milliards) et la Grèce 2,7 milliards d’euros ($3,1 milliards).

L’UE a conçu trois filets de sécurité temporaire en temps de pandémie, dont la valeur totale atteint 540 milliards d’euros (637 milliards de dollars). Le SURE est un programme temporaire qui peut fournir jusqu’à 100 milliards d’euros (118 millards de dollars) de prêts. ACP/Fng/GGK/Thd