151.553 candidats  au TENAFEP dans la province du Nord-Kivu

0
184

Goma, 26 aout 2020(ACP).- Cent-cinquante et un mille cent-cinquante-trois candidats (151.553) candidats finalistes étaient attendus, ce mercredi 26 août, au Test national de fin d’études primaires (TENAFEP) dans les trois provinces éducationnelles que compte le Nord-Kivu ainsi qu’à l’Ecole consulaire de Kigali au Rwanda.

A Goma, chef-lieu de la province, Mme le vice-gouverneur Marie Kahombo Lumoo, assumant l’intérim du gouverneur, a donné le coup d’envoi à l’Ecole primaire Matunda située au quartier Himbi, en présence du président de l’Assemblée provinciale, Robert Habishunti Seninga ainsi que les responsables du secteur éducatif.

Avant de lancer l’épreuve par la distribution symbolique des cahiers d’items, l’autorité provinciale a souhaité voir les candidats réussir massivement, avant de rendre hommage au Chef de l’Etat pour avoir pris la courageuse décision de la reprise de l’année scolaire au vu de la menace du corona virus.

Marie Lumoo a ainsi appelé les écoliers et écolières à donner le meilleur d’eux-mêmes pour honorer les efforts consentis par les parents. Une brève ronde dans quelques centres a suffit pour qu’elle se rende compte des bonnes conditions passation notamment le déploiement des dispositifs de prélèvement de la température et  de lavage des mains à l’entrée de chaque centre.

Respect des mesures barrières contre la Covid-19  dans les 28 centres de la sous-division de l’Epst-Beni

 Le maire intérimaire de Beni, Bakwanamaha Modeste a appelé les 8.187 écoliers candidats au Tenafep, répartis dans les 28 centres que compte la sous-division de l’Epst ville de Beni,  a plus d’observance des mesures barrières contre la Covid19.

Au vu des efforts déployés pour assurer la scolarisation des enfants, l’autorité urbaine a appelé les 8187  candidats à plus d’abnégation doublée de la détermination au cours de ces épreuves de deux jours qui ouvrent la voie vers le cycle secondaire.

Aucun incident n’a été enregistré, a de son côté déclaré  l’inspecteur chef de pool de la sous-division de l’Epst Beni, Kasereka Mirindi pour qui toutes les dispositions ont été arrêtées en vu du bon déroulement des épreuves dans des conditions requises. ACP/Zng/KJI/ZLL