Cinq points retenus au cours de la 102ème réunion ordinaire du Comité exécutif de l’ITIE-RDC

0
637

Kinshasa, 25 août 2020(ACP).– La vice-Premier ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe, a présidé, mercredi, la 102ème réunion ordinaire du Comité exécutif de l’ITIE-RDC, au cours de laquelle cinq points ont été traités, en la salle Lukoji de ce ministère, dans la commune de Gombe, a appris l’ACP de la cellule de communication du ministère.

Selon la source, plusieurs sujets ont été abordés lors de cette réunion, notamment, l’adoption du rapport de la remise et reprise entre la coordination intérimaire et le coordonnateur national de l’ITIE, les activités du secrétariat technique de l’ITIE pour le mois d’août 2020, la situation financière de l’ITIE-RDC du 29 juillet au 24 août 2020.

Selon le coordonnateur national de l’ITIE-RDC, Jean-Jacques Kayembe, les activités du secrétariat technique de l’ITIE du mois d’août, a une vision réajustée de la feuille de route des priorités du comité national, dont la production d’un rapport assoupli de l’ITIE-RDC 2018, 2019 et 1er semestre 2020. Il a fait souligné que le comité Exécutif a décidé de diligenter un audit sur les états financiers du secrétariat technique de l’ITIE-RDC.

Des discussions et échanges autour de ce point se sont avérés l’impérieux en vue de débloquer les financements sans lesquels aucun rapport ne pourra être élaboré, a-t-il dit.

L’examen de la situation financière de l’ITIE-RDC a mis les membres du Comité exécutif d’accord sur la nécessité de redoubler d’efforts pour obtenir les décaissements de la dotation gouvernementales en faveur de l’ITIE-RDC afin de lui permettre à la fois de régler ses créances et d’entamer les travaux d’élaboration du rapport assoupli 2018, 2019 et du 1er  semestre 2020 et à publier impérativement en décembre 2020. La prochaine réunion du Comité exécutif de l’ITIE-RDC se tiendra le dernier mercredi du mois de septembre 2020.

Des membres du gouvernement, des délégués de l’Assemblée nationale et du Sénat, les délégués d’entreprises minières étatiques et privées, ainsi que de représentants de la société civile ont participé à cette réunion, rappelle-t-on. ACP/