La CEMAC éprouve des difficultés pour la relance de son tournoi de football

0
305

Kinshasa, 26 août 2020 (ACP).- La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), anciennement Union douanière et économique de l’Afrique centrale (UDEAC), éprouve d’énormes difficultés pour la relance de son tournoi de football dénommé « Coupe de la CEMAC »,  indique adiac-Congo.com.

Cette compétition sous-régionale a connu pas moins de trois plans de relance sans gagner le pari de la régularité, précise la source, qui ajoute que la chute des cours du pétrole à partir de l’année 2014 a fragilisé les équilibres macroéconomiques des Etats membres, fragilité qui a rendu aussi difficile la tenue de ce tournoi.

Depuis six ans, la coupe de la CEMAC n’est plus organisée, la 9ème et dernière édition s’est déroulée en 2014 en Guinée Equatoriale a été remportée par le Tchad. C’est ainsi que la Commission de la CEMAC se bat pour gagner le pari de la relance de sa compétition, qui souffre de problèmes de trésorerie, mais aussi de sponsoring. La première relance de cette compétition s’est faite en 2013 au Gabon, avec une réussite incontestable, qui s’est confirmée en Guinée Equatoriale en 2014.

Par cette relance, la Commission de la CEMAC a souhaité tirer bénéfice de la dynamique d’une compétition sportive aux fins d’un renforcement du processus d’intégration.

Pour rappelle, la Coupe de la CEMAC est une compétition de football regroupant six pays de l’Afrique centrale, le Cameroun, la République Centrafrique, la République du Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad.

Cette compétition vise, entre autres vendre l’image de la sous-région, favoriser le brassage des peuples grâce au ballon rond et préparer, la relève des équipes nationales séniors pour le maintien de leur compétitivité au niveau international. Cette compétition est née des cendres de la Coupe de l’UDEAC.

Après s’être montrée régulière pendant sept années, la Coupe de la CEMAC a été suspendue aussi pendant treize ans avant d’être relancée grâce à la Coupe de la CEMAC, lancée en République du Congo, à Brazzaville, en 1984.

Sur l’ensemble des deux compétitions, le palmarès place le Cameroun largement en tête avec sept trophées, suivi  du Congo et du Gabon (trois), la RCA, le Tchad et la Guinée Equatoriale comptent chacun un trophée. ACP/ZNG/KJI/JLL