L’éducation comme  clé pour ouvrir des possibilités de réussite aux femmes, selon une actrice sociale

0
343

Kinshasa, 26 Août 2020(ACP).- Mme Séraphine Mambote, fondatrice de l’ASBL « Mwana  wa Mwinda » dans la commune de Masina, a au cours d’un entretien mercredi avec l’ACP à Kinshasa, indiqué que l’éducation est la clé qui ouvre des possibilités de réussite aux femmes pour ainsi réduire les inégalités sociales.

D’après Mme Mambote, les inégalités entre le genre étant insoutenables, « nous avons besoin plus que jamais de l’éducation et de son grand pouvoir de mettre chacun sur un pied d’égalité. Il nous faut prendre des mesures audacieuses pour créer des systèmes éducatifs de qualité ».

Bien que la pandémie liée à la covid-19 ait bouleversé l’éducation comme jamais auparavant, les parents et spécialement les femmes ont assuré le suivi à domicile.

Elle a indiqué que même si l’enseignement a continué à la radio,  la télévision ou en ligne et malgré la mobilisation  des enseignants et des parents, beaucoup n’étaient pas connectés.

Elle a souligné que les parents sont désormais face à une catastrophe qui touche toute une génération et risque d’empêcher l’humanité d’exploiter un énorme potentiel, et ainsi compromettre des décennies de progrès. Cet état des choses pourrait d’après cette actrice sociale aggraver de nouveau ces inégalités. ACP/ Zng/KJI/JLL