Nord-Kivu : aux moins 140 filles hébergées dans les centres d’encadrement bénéficient des kits « Je reste à la maison »

0
110

Goma, 26 aout 2020 (ACP).- La ministre provinciale en charge de la Jeunesse au Nord-Kivu, genre et enfants, Pélagie Uwayo Kabano, a présidé ce mercredi à la Maison de la femme de Goma, la cérémonie de remise des kits « Je reste à la maison » aux enfants hébergés dans les centres d’encadrement, dans le cadre de la prévention et la protection des filles mineures contre la Covid-19.

C’est notamment un échantillon de 140 filles regroupées dans quatre centres qui ont accepté la collaboration avec le Gouvernement provincial du Nord-Kivu.

Ces kits étaient constitués de linges hygiéniques couvrant les besoins primaires des filles dans le but de les encourager à rester à la maison. A ceci s’ajoute une quantité des vivres distribués par les assistants sociaux sous la surveillance de la division des affaires sociales.

Pour la Ministre Pélagie Kabano, cette action marque le degré de la préoccupation du gouvernement aux enfants récupérés de la rue et des endroits inappropriés en cette période de la pandémie de  la covid19.  Elle a, à cette occasion, remerciée les responsables des centres et les ONG qui appuient cette initiative.

L’ONU/femme qui a appuyé cette activités qui entre dans le cadre des autres activités du plan de contingence du ministère provincial en charge des affaires sociales, a fait savoir pour sa part que les enfants dites de la rue est particulièrement les filles, nécessite plus de protection car exposées non seulement à la Covid19 mais aussi aux violences sexistes et à la contamination du VIH. La représentante de cette ONG au Nord-Kivu a appelé à une attention particulière aux enfants de la rue qui sont à la portée des toutes les formes d’exploitation dont sexuelles.

Au Nord-Kivu, on répertorie 7 834 enfants de la rue dont 2940 filles dont beaucoup d’entre elles ont des enfants à partir de 15ans. Le représentant de ces enfants bénéficiaires de ce geste contribué par l’ONU SIDA, le club RFI, a eu des mots justes pour remercier les donateurs, en plaidant également pour un appui à l’éducation et à la formation en métier de ses pairs de trois centres dans la ville de Goma dont Talitakum et Tumaini. ACP/ Zng/KJI/JLL