0
10229

Lubumbashi, 27 Août 2020 (ACP).- L’identification des tous les nouveaux habitants, suspectés d’être à la base de l’insécurité au quartier Bongonga, dans la commune Kampemba à Lubumbashi est une alternative envisagée comme solution par le chef de ce quartier, Raymond Muyumba, pour dénicher les bandits qui ne cessent de vandaliser son entité.

Il a levé cette option à l’occasion d’une visite de réconfort aux victimes des vols, la nuit du 24 au 25  Août dernier. A cette occasion, il a appelé la population de sa juridiction à la vigilance et à la dénonciation de tout cas suspect. Le quartier Bongonga, une entité de la commune de Kampemba habitée par une population à faible revenu, et dépourvue du réseau de l’eclairage public est consideré comme la cible des bandits à mains armées qui y opèrent en toute quiétude, rappelle-t-on. ACP/Kayu/ODM/Awa/MNI