Clôture à Lubumbashi de l’atelier sur la fluidité du transport frontalier

0
245

Lubumbashi,  27 Août 2020 (ACP).- L’atelier tenu  à Lubumbashi  sur la fluidité du transport frontalier a été clôturé jeudi au bâtiment Hypnose, dans la commune de Lubumbashi par le ministre provincial de l’Economie du Haut Katanga,  Thierry Manghoma Muganza.

Il a salué cette initiative qui vise à faciliter les opérateurs économiques dans le déplacement de leurs frets, avant de promettre à ces derniers le soutien du gouvernement provincial du Haut Katanga.

Deux jours durant, les services publics et privés intervenant dans le fret aux frontières ont réfléchis ensemble sur les voies et moyens de renforcer la  fluidité du transport aux postes frontaliers de Kasumbalesa, afin d’adapter cette frontière aux standards internationaux.

Ainsi un comité local de facilitation a été mis en place avec pour mission de faire appliquer les recommandations arrêtés lors de cet atelier, notamment la suppression de certaines barrières non justifiées sur un même axe, l’harmonisation des heures de service de l’ordre opérationnel,  la dotation de la police de moyens pour sécuriser les camionneurs à l’import comme à l’export, la réduction du nombre de contrôle.

Toutes ces recommandations ont été remises au représentant du gouverneur de province à cet atelier, le ministre provincial de l’Economie, Thierry Maghoma, qui a rassuré les participants que le gouvernement provincial est aussi préoccupé par cette situation.

Il est disposé à les accompagner dans l’application de toutes les recommandations.

Le directeur régional de l’Office Général de Fret Maritime (OGEFREM) pour le Katanga et les deux kasai, Bruno Umba, président du comité local de facilitation et organisateur de cet atelier, s’est félicité de la qualité de travail abattu par les panelistes et espère que ces recommandations seront mises en application afin de laver l’image des frontières  congolaises. ACP/Kayu/ODM/Awa/MNI