Le port de cache-nez de nouveau rendu obligatoire

0
664

Bukavu, 27 août 2020 (ACP).- Le vice-gouverneur et gouverneur ad-intérim du Sud-Kivu, Marc Malago Kashekere,  vient de prendre une mesure rendant de nouveau obligatoire le port de cache-nez parmi les mesures de protection contre la propagation de Covid-19 dans sa juridiction.

L’autorité provinciale motive sa mesure par le souci de protéger ses administrés au regard des risques de plus en plus élevés de propagation de la pandémie.

Le récent rapport de l’INRB (Institut national de recherche biomédicale) fait état de 298 cas confirmés dont 249 guéris et 46 décès au Sud-Kivu depuis l’apparition de la maladie.

Le gouvernement provincial a, dans le même sens, fait un constat amer faisant remarquer un relâchement des mesures-barrières contre le coronavirus de la part de la population.

D’où l’appel pressant lancé à l’ensemble de la population pour le respect strict des gestes barrières notamment le port obligatoire de cache-nez, faute de quoi le contrevenant sera passible d’une amende de 25.000Fc (vingt-cinq mille francs congolais) à partir du 31 août 2020.

La police nationale congolaise a reçu des instructions, à ce juste titre, pour faire appliquer ces mesures, selon le porte-parole du gouvernement provincial. ACP/Kayu/ODM/Awa/MNI