Nord Kivu : la jeunesse de Beni dénonce l’opacité dans la passation de marché pour la construction de la mairie de Beni.

0
393

Beni le 26 août 2020 (ACP).- La jeunesse de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu, est montée au créneau pour protester et dénoncer l’opacité dans la présélection des entreprises appelées gagner le marché pour la construction de l’immeuble devant abriter la mairie, appris l’ACP jeudi sur place.

Selon Djimy Kighoma, président du conseil urbain de la jeunesse, l’hôtel de ville de Beni doit être construit par une entreprise locale et non importée.

Il a affirmé avoir intercepté des messages de trafic d’influence pour empêcher toutes les sociétés et entreprises locales qui ont soumissionnées à l’offre.

Selon lui, la jeunesse de Beni met en garde les soumissionnaires et parle d’une provocation si le marché de la construction de la mairie de Beni n’est pas confié aux sociétés et entreprises locales.

«Ils nous trouveront sur leur chemin, car l’attribution de ce marché aux entreprises locales est une réponse à la lutte contre le chômage juvénile, souvent prônée par le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita», a  rappelé le président de la jeunesse Djimy Kigoma.

Il a sollicité l’implication du gouverneur de province pour tirer au clair cette manœuvre qui va l’encontre de  vision du Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, prône l’émergence des jeunes entrepreneurs nationaux, afin de créer une classe moyenne et de celle de la jeunesse du Nord-Kivu.

Pour rappel, l’ancien bâtiment de l’hôtel de ville de Beni avait été incendié en octobre 2019, par la population révoltée en guise de protestation contre les massacres à Beni. Le projet de  reconstruction est une initiative du gouvernement provincial du Nord Kivu. ACP/Kayu/ODM/Awa/MNI