Reprise pour bientôt des activités des PVH au Beach Ngobila

0
452

Kinshasa, 28 Août 2020 (ACP).- La Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires sociales chargée des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables, Irène Esambo, s’est entretenue  jeudi  avec les chefs de différents services frontaliers du Beach Ngobila en vue d’envisager une reprise probable des activités exercées par des Personnes vivant avec handicap (PVH).

Dans sa mission de lutter pour l’autonomisation et l’inclusion des PVH afin de les aider à quitter la rue, Mme Esambo qui a rencontré les chefs de services commis à ce poste frontalier à savoir, la SCPT, la  DGDA, l’OCC, le service de renseignements militaires et celui de l’hygiène aux Frontières, a recueilli des informations susceptible d’assurer les conditions de faisabilité et d’accessibilité des PVH pour leur traversée dans le cadre de leurs activités économiques dans le respect de la loi.

Ces échanges ont permis aux deux parties de se convenir sur l’organisation d’une formation sur le système informatique de déclaration douanière et l’identification de toutes les PVH qui faisaient le trafic Kinshasa-Brazzaville avant la fermeture des frontières en collaboration avec les ministères du Plan, des Finances et celui de l’Intérieur.

Elles ont en outre pensé mener une réflexion qui aboutirait sur une loi ou une ordonnance relative aux activités économiques des PVH, car il a été constaté que les PVH ont bénéficié des certains avantages tels le tarif spécial et des laissez- passer à des prix réduits sans sous-bassement juridique.

La Ministre déléguée a par ailleurs relevé la nécessité de vulgariser la convention internationale sur les droits des PVH  en vue de les rassurer à court et à moyen terme d’une part et d’autre part, aider l’Etat à récupérer le manque à gagner. ACP/Fng/nig